Change language
URGENT-COVID-19: Kinshasa coupée du reste du pays ! – CONGO COURRIEL
Spread the love

Lors de son adresse à la nation de ce mardi 24 mars, la deuxième en l’espace de six jours, Félix Tshisekedi a annoncé d’autres mesures qui viennent renforcer celles déjà prises.

Les premières mesures non respectées, Kinshasa confinée

Entre les deux adresses du chef de l’État, Kinshasa est passée de 14 à 45 cas de contamination, soit 31 nouveaux cas. Avec ces chiffres le chef de l’État a exprimé tout son regret tout en estimant que les mesures n’étaient  » pas suffisamment suivies par la population » d’où l’annonce des nouvelles mesures.

Au regard de la gravité de la situation,et pour ralentir la propagation, Félix Tshisekedi a, afin de permettre le confinement de la ville de Kinshasa, décidé ce qui suit : « l’interdiction des voyages de Kinshasa vers les provinces et vice-versa, à l’exception des vols transportant du fret ; l’interdiction de tous les mouvements migratoires des transports en commun ( Bus, camion, et autres véhicules) entre Kinshasa et les provinces ; l’interdiction de tous les transports fluviaux, à l’exception des embarcations transportant les marchandises ».
Au delà de ces mesures, il a été également décidé « la fermeture de toutes les frontières aux passagers ».

Le président de la république a interpellé personellement le gouverneur de la ville province de Kinshasa, unique ville atteinte par le COVID-19 actuellement sur les instructions à donner aux bourgmestres  » l’obligation pour le gouverneur de la ville province de Kinshasa d’instruire tous les bourgmestres de chaque commune d’éviter tout attroupement et de placer plusieurs points de lavage des mains avec désinfectant ou savon, surtout dans des agglomération à grandes influences où le manque d’eau et d’électricité est quasi-permanent ».

Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement à disponibiliser les moyens quant à ce, » j’instruis le gouvernement de trouver les moyens de ravitailler ces quartiers. Par ailleurs, il a mis l’accent sur ce que doit être le travail de la DGM et de la RVA , « (…) il faudra multiplier les points de lavage des mains à l’aéroport international de N’Ddjili et appuyer les équipes de la RVA et de la DGM pour que nul n’échappe au contrôle d’hygiène  »

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *