Change language
Sud-Kivu: PPI dénonce l’arrestation arbitraire et la détention illégale de deux journalistes de la radio communautaire Kivu – CONGO COURRIEL
Spread the love

L’alerte est lancée par l’ONG Partenariat pour la Protection (PPI), une organisation de défense des droits humains. Gilbert Lubenda et André Faucon, journalistes à la Radio communautaire Kivu, émettant depuis la ville de Baraka au Sud-Kivu, ont été arrêtés lundi 13 avril 2020.

Cette organisation révèle que ces journalistes ont été arrêtés la nuit par un groupe de policiers du district de Fizi alors qu’ils étaient en train d’assurer la diffusion des émissions de l’antenne du soir. En effet, ils sont reprochés d’avoir diffusé une information selon laquelle, un présumé voleur attrapé et brûlé vif par la population la nuit du 12 au 13 avril à Baraka était un policier.

Mais les concernés ont rejeté en bloc les faits à charge de leur radio, précisant que » la police n’a jamais été incriminée dans le reportage diffusé. »

Au regard des mauvaises conditions dans lesquelles sont détenus  » illégalement » ces professionnels des médias, PPI demande au commissaire provincial de la police de s’impliquer dans ce dossier afin qu’ils recouvrent leur liberté. La structure de la société civile souhaite que les auteurs de ce forfait soient punis conformément à la loi.

En outre, PPI exige que les matériels et autres biens de la radio et des journalistes emportés soient restitués.

Pendant ce temps, signale PPI, ces deux journalistes sont détenus au cachot de l’État-major de la police provinciale de Fizi.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *