Change language
Sud-Kivu: La dégradation de la RN5, un manque à gagner pour les provinces du Sud-Kivu, Maniema et Tanganyka. – CONGO COURRIEL
Spread the love

La dégradation avancée de la Route Nationale Numéro Cinq (RN5) Bukavu – Uvira – Fizi dans la Province du Sud-Kivu, affecte l’économie des trois Provinces reliées par cette route. Le constat est de la Dynamique MANU BIRATO pour le changement après la mission humanitaire pénible qu’ielle a effectué du 1er au 3 Mai à Uvira pour assister les sinistrés des catastrophes naturelles.

L’impraticabilité de la route au niveau des Ponts endommagés à Sange et Runingu dans la Plaine de la RUZIZI bloque les camions des marchandises de part et d’autres en dépit des efforts consentis par l’Office des Routes pour créer une déviation au niveau du pont Sange. La traversée des personnes et des marchandises se fait à haut risque, soit par tipoye, dos ou sur un passage créé sur le pont effondré.

Plusieurs tronçons coupés entre Sange et Uvira par les eaux des rivières en débordement provoqués par les pluies diluviennes.
 » Il y’a risque de perdre le reste des tronçons si les autorités n’interviennent pas le plus tôt possible  » a indiqué un membre de Manu Birato pour le Changement.

Plusieurs millions de dollars américains doivent être déboursés par le Fond National d’Entretien Routier (FONER) pour la réhabilitation des ouvrages endommagés et leur maintenance dont, la RN5, poumon économique de trois Provinces de l’Est de la RDC.

JCKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *