Change language
Sport-Football : « Je n’étais pas lié à Vclub par un contrat professionnel » Padou Bompunga – CONGO COURRIEL
Spread the love

Depuis un certain temps le championnat marocain est devenu une attraction pour les joueurs congolais ; l’appât serait sans aucun doute le pactole mis sur la table par les clubs de la botola Pro 1. Padou Bompunga, est l’un de ces joueurs congolais qui a été pioché par le championnat du royaume chérifien où il évolue avec le club de Mouloudia Club d’Oujda. L’on se souviendra que ce défenseur en compagnie de Francis Kazadi et Nelson Munganga sont partis de vclub de manière rocambolesque pour rejoindre le Maroc.

Dans un entretien exclusif accordé à congocourriel.info, Padou Bompunga est revenu sur les conditions de son départ de l’As vclub. Il explique que la première proposition qui lui était arrivée était celle des FAR:

     " _Après avoir reçu l'offre  je suis allé voir les dirigeants, mais les échanges n'ont pas été concluants voilà pourquoi nous sommes partis sans leur autorisation. Moi j'avais l'offre de FAR, arrivé à Rabat, l'équipe  m'a informé qu'elle avait reçu les instructions de Vclub selon lesquelles je ne devais pas jouer. C'est alors que notre intermédiaire m'avait amèné à Oujda."_ 

Malgré que Vclub ait campé sur sa position, Padou Bompunga est parvenu à parapher un bail avec Mouloudia Club d’Oujda. Il explique que son manque de contrat professionnel avec Vclub a facilité sa signature.

 » Le football aujourd’hui est un métier qui doit respecter le code du travail ; malheureusement ,je n’étais pas lié à Vclub par un contrat professionnel, on m’a dit de brandir le contrat que j’avais signé avec Vclub et je n’en avais pas, si j’en avais, je n’aurais pas pu signer ici. « 

  

Conséquences, Vclub n’a rien touché de la signature de son défenseur au Maroc mais devra tout de même percevoir une indemnité de formation dans les jours avenirs.

La situation de Padou Bompunga n’en est pas un dans l’As vclub ; la plus part des joueurs partis ces dernières années sont allés dans le même contexte. Le cas de Padou Bompunga et de tant d’autres joueurs doit être un électrochoc qui puisse pousser les dirigeants à faire signer des contrats professionnels aux joueurs pour que pareilles situations ne se reproduise plus.

Joël Diawa

One thought on “Sport-Football : « Je n’étais pas lié à Vclub par un contrat professionnel » Padou Bompunga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *