Change language
SANTE/PROMEKIN2 : Clôture de l'atelier sur le système de référencement et contre-référencement - CONGO COURRIEL
Spread the love

Organisées à Kinshasa, du 09 au 14 mars 2022, les assises sur le renforcement du système de référence et de contre-reference dans le cadre de l’offre des soins maternels et infantiles du « projet mère et enfants de Kinshasa  » ont été sanctionnées par un franc succès.

Ces travaux de 4 Jours ont permis aux participants deréfléchir sur le renforcement du système de référencement et de contre-référencement dans la Division provinciale de santé de Kinshasa.

Dr Tete Nkatani , médecin directeur de l’hôpital général de référence de Matete a martelé sur l’importance de ces assises : »Cet atelier a gravité autour du sujet denommé référence et contre-référence. C’est un indicateur qui est faible dans la ville de Kinshasa et les autorités sanitaires ont pensé que pour améliorer cet indicateur, il faudrait s’asseoir autour d’une table pour échanger des idées et trouver des pistes des solutions. Pour y parvenir, ils ont élaboré un projet qui a été soutenu par un partenaire, CREDES, c’est ainsi que le projet a vu le jour, et il a été mis en œuvre durant ces quatre jours», a-t-il expliqué.

Pour sa part, la cheffe de zone de santé de lingwala, Docteur Chantal NTANGA, a salué la tenue des assises qui ont permis aux professionnels de santé de formuler plusieurs recommandations notamment « celles de faire le plaidoyer pour l’achat stratégique de l’indicateur de référence et de contre-référence dans les ES de 35 zones de santé de Kinshasa ; promouvoir le mécanisme de partage des risques dans la communauté et la tarification préférentielle dans les ES de deuxième échelon ; rendre disponible et vulgariser les DPS outils normés dans les 35 zones et ES de la ville» , a-t-elle fait savoir.

Il sied de signaler que 112 personnes issues des 35 zones de santé de la province de Kinshasa ont pris part à l’atelier de réflexion sur le renforcement du système de référence et de contre-reference dans les structures des soins des zones de santé du projet PROMEKIN2 dans le cadre de l’offre des soins maternels et infantiles.

Parmi ces personnes, on compte 35 médecins chefs de zones ,35 Médecins Directeurs, Infirmiers-titulaires, Coordonnateurs Provinciaux des Programmes spécialisés.

Il convient de noter que cet atelier a permis d’analyser et de déterminer les facteurs organisationnels et socio-économiques qui influencent le système et le taux des références et contre- références dans les zones de santé mais aussi d’élaborer un plan de redressement pour améliorer et renforcer le système des références et contre-référence dans le cadre de l’amélioration de l’offre de soins maternels et infantiles.

Nahomie KAPINGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *