Change language
Retransmission en direct du procès Kamerhe sur Canal futur.TV: L’approbation du TGI techniquement non-réaliste – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le président du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe vient d’accéder à la demande de Canal Futur Télévision sur la retransmission en direct du procès opposant le ministère public à Vital Kamerhe et consorts.

Dans une orrespondance adressée au directeur général de ce média audiovisuel, Raphaël Yanyi Ovungu, le président a.i du TGI/Gombe lui a signifié que seulement 2 personnes pour le compte de cette chaîne étaient autorisées pour la couverture en direct de toutes les audiences du Procès Vital Kamerhe et consorts qui va s’ouvrir ce lundi 11 Mai 2020. La correspondance poursuit que l’accès au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa doit se faire dans le strict respect des mesures relatives à l’Etat d’urgence.

Sur le plan technique, autoriser seulement deux personnes à accéder au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa pour couvrir le procès ressemble presqu’à un refus. Désireuse d’en savoir un peu plus, Congo Courriel a joint un des célèbres réalisateurs de Kinshasa qui a requis l’anonymat.

A la question de savoir si c’est possible de déplacer et de mettre en marche un car de reportage avec seulement deux personnes, il répond. » C’est non-réaliste techniquement. Il faut au minimum 5 personnes pour le faire. Par 5 personnes, j’entends un réalisateur, 2 caméramans, un régisseur et une personne multitâches. Les 5 personnes doivent vraiment être polyvalentes. Si malgré cela, on s’entête à le faire avec deux personnes seulement, ça sera une retransmission d’amateurs et de piètre qualité. A-t-il fait savoir.

En dehors de Canal Futur Télévision, quelques médias ont été aussi autorisés parmi lesquels, la RTNC. Des sources sûres de la Télévision Nationale, on apprend que le car de reportage devrait être installé au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa dès lundi matin en attente de l’autorisation de la hiérarchie pour prendre le relais en direct.

A ce jour, la question est celle de savoir, si Canal futur tv a mis en annexe de sa demande, les exigences techniques liées à la retransmission en direct du procès ou non. Le président a.i du TGI , a-t-il accordé cette approbation en connaissance de cause, ou comme toute personne réagissant à une demande ne faisant pas partie de son domaine d’expertise?

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *