Change language
Report du confinement: Bazin Mpembe décrie l’insubordination de Ngobila vis-à-vis de la hiérarchie – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le report sine die du confinement total intermittent de la ville de Kinshasa par les autorités provinciales est différemment apprécié au sein de la classe politique congolaise. Mais la plus part accuse Gentiny Ngobila d’avoir agit en gangster en décidant seul de confiner Kinshasa.

Dans une interview accordée à notre Congo Courriel, maître Bazin Mpembe estime que c’est important de confiner Kinshasa qui est l’épicentre de la pandémie à coronavirus en RDC , mais le gouverneur a pris la décision dans la précipitation. Il l’accuse par ailleurs de ne s’être pas soumis à sa hiérarchie, « même le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur s’était déjà opposé à cette décision, Ngobila a donc pris cette décision unilatéralement « .

Le coordonnateur de la dynamique, « le changement c’est maintenant (DCM) » s’est permis en outre d’administrer quelques notions de droit au numéro un de la ville de Kinshasa : « Comme nous sommes en état d’urgence, toute décision de grande envergure doit se référer au président de la République. Au stade actuel, sur le plan du droit c’est lui qui contrôle le pays « . C’est une erreur grave d’agir ainsi a renchéri le coordonnateur de cette structure proche du CACH.

Bazin Mpembe a par ailleurs, salué la décision de la primature qui a avancé des raisons toute autres que celle du gouvernorat provincial de Kinshasa sur les raison du rapport de ce confinement: « j’adhère à la décision de la primature qui a proposé le confinement de certaines communes qui sont en rouge… ce confinement doit aussi passer par le dépistage tel que souhaité par le Premier ministre sylvestre Ilunga. »

Le coordonnateur de la DCM a aussi salué la décision de la primature qui supprime le payement des factures d’eau et d’éléctricité pendant deux mois ; avant d’inviter la population à continuer à observer et respecter les mesures d’hygiène afin d’arrêter la chaîne de contamination.

Joël Diawa

#Le-Coronavirus-est-là! #Vigilons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *