Change language
Refus de comparaître du DG de l’ogefrem: Claudel Lubaya invite Patient Sayiba à coopérer avec la Justice – CONGO COURRIEL
Spread the love

C’est depuis le 16 avril 2020 que le directeur général de l’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) est sous le coup d’un mandat d’amener ordonné contre lui par le Parquet général près la Cour de cassation. Ce mandat d’amener lui a été lancé à défaut de satisfaire à un mandat de comparution déposé plusieurs fois par le Parquet général.

André-Claudel Lubaya a à travers une correspondance, émis son point de vue quant à ce,  » Je suis contrarié d’apprendre que depuis quelques jours, le DG de l’OGFREM qui, visiblement,dans son intime conviction, ne se reproche de rien et jouit, de par la loi de la présomption d’innocence, multiplie curieusement des manoeuvres dilatoires pour se soustraire à la justice en déclinant deux mandats lui adressés par le parquet »

L’élu de Kananga a tenu à rappeler au Directeur Général de L’OGEFREM que « personne ne doit se considérer au dessus de la loi et son refus téméraire de répondre aux convocations du juge aggrave sa situation et renforce la suspicion sur le détournement présumé d’un prêt de 7 millions de dollars destinés à la construction du port sec de Kasumbalesa »

Claudel Lubaya estime ensuite que le Directeur Général de L’OGEFREM porte atteinte à la dignité de sa fonction et à l’entreprise dont il a la charge; de même qu’il s’expose à la rigueur de la loi.

De son côté, l’avocat de Patient Sayiba réfute l’hypothèse d’un refus de comparaître, selon lui, lorsqu’il a voulu répondre à la seule invitation qu’il avait reçue, le parquet général près la cour de Cassation n’était pas accessible pour des raisons des travaux de réhabilitation.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *