Change language
Recrudescence de la criminalité en RDC:Gilbert Kankonde doit répondre à plus de 30 questions de la commission défense et sécurité de l’Assemblée Nationale. – CONGO COURRIEL
Spread the love

La République Démocratique du Congo vit actuellement une tumulte sur le plan sécuritaire. La recrudescence de l’insécurité à travers le pays notamment dans les centres urbains préoccupe au plus haut point les députés nationaux.

C’est ainsi que la commission défense et sécurité de l’Assemblée Nationale a auditionné ce mardi le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur,sécurité et affaires coutumières.

Les députés membres de cette commission ont interrogé Gilbert Kankonde sur les questions concernant les foyers de tension à Lubumbashi, le phénomène wewa à Kinshasa, le kidnapping, le phénomène Bundu dia Mayala à Kinshasa et dans le Kongo central, le phénomène 40 voleurs à Goma.

L’allégation de la présence des troupes étrangères au Nord-Kivu, l’incursion des troupes zambiennes à Moliro, la situation en Ituri qui est explosive ainsi que la question sur la circulation d’armes à travers le pays, ont également fait l’objet de cette audition.

Au total, plus de 30 questions ont été posées au patron du territorial. Ce dernier a évoqué le problème des effectifs et des moyens, mais a promis de revenir le mardi prochain avec d’autres détails.

« La commision défense et sécurité , compte approfondir ces questions, car elle a le souci d’identifier les causes de cette recrudescence de l’insécurité, identifier les acteurs et en trouver des solutions définitives. » A indiqué le député Juvenal Munubo, rapporteur de la dite commission.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *