Change language
RDC-Sortie du Gouvernement : Christophe Mboso énumère les obstacles. - CONGO COURRIEL
Spread the love

Les jours passent et la République Démocratique du Congo n’a toujours pas de gouvernement. La question commence à inquiéter. C’est ici l’occasion pour Christophe Mboso d’apaiser les esprits. Pour le président de l’Assemblée Nationale, ce gouvernement dit de l’Union Sacrée est retardé dans le but d’aplanir certaines divergences des questions du genre et de la représentativité des provinces :

 » Il est (le gouvernement) appelé à répondre aux équilibres ainsi qu’aux exigences constitutionnelles de représentativité nationale et du genre. Ce qui nous éviterait d’assister encore une fois, comme par le passé, aux réactions revendicatives des ressortissants de certaines provinces »…

Pour le speaker de la chambre haute du parlement, la mise en place du gouvernement ne doit pas être un motif des dissensions au sein d’Union Sacrée :

 » La mise en place d’un nouveau gouvernement de la République est, certes, une nécessité, mais ne devrait pas nous faire perdre de vue que, le faisant, ce dernier ne soit à l’origine des dissensions au sein de la nouvelle majorité« .

Selon Christophe Mboso Nkodia Mpuanga, le Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation demande dans sa composition des vertébrés. Ce n’est donc ni un problème de classe politique, encore moins de manque des compétences.

Ça fait aujourd’hui 41 jours depuis que Jean-Michel Sama Lukonde a été nommé premier ministre, mais le Gouvernement tarde à arriver. A en croire certains analystes, c’est la clé de répartition des postes entre différentes parties qui serait à l’origine de ce blocage.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *