Change language
Rdc- Santé: Soupçonné de mégestion, le ministre Eteni Longondo visé par une question écrite. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Depuis les révélations faites lors de la 37ème réunion du conseil des ministres sur l’inadéquation entre les fonds alloués par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, soit 27.000.000 USD et ceux perçus par le docteur Muyembe de la cellule de riposte, soit 1.400.000 usd, le ministre de la santé est pointé du doigt sur la destination qu’auraient pris ces fonds.

C’est ainsi que le député national François Nzekuye a adressé à Eteni Longondo une question écrite, dans le but d’apporter plus d’éclaircissement quant à ce.

En effet, François Nzekuye révèle que d’après les informations en sa possession, la gestion financière du ministère de la santé connaît des sérieuses difficultés. Le ministre et vice-ministre de la santé ne s’accordent pas sur cette question sensible. Des sommes importantes seraient décaissées en dehors de toute orthodoxie financière.

Il est également reproché au ministre de la santé des manquements d’ordre éthique, politique et professionnels.Sur cette question, François Nzekuye s’interroge sur le sort réservé aux médicaments périmés achetés dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’État. Ces derniers ont-ils été été détruits ou remplacés, Eteni Longondo devra apporter à l’assemblée nationale des procès verbaux de destruction et remplacement de ces médicaments, conformément à la loi.

Plus loin encore, Eteni Longondo devra aussi justifier le système de rétrocommission qui serait instauré dans son cabinet. Selon cet élu du PPRD , le membres du cabinet au ministère de la santé exigeraient une rétrocommission allant jusqu’à 35% pour tout paiement des fonds COVID-19, et ce serait le cas pour le payement des hôtels et résidences utilisés pour le confinement de certaines personnes suspectes ou infectées et des hôpitaux bénéficiaires des fonds pour compenser des pertes subies dans le cadre de la prise en charge du COVID-19.

Eteni Longondo va enfin donner des explications sur l’enrichissement illicite dont il est soupçonné par le député François Nzekuye. Ce dernier révèle que le ministre de la santé aurait acquis des biens de valeurs ne correspondant pas à son revenu et qui seraient postérieurs à son entrée au gouvernement.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *