Change language
RDC-Reformes électorales : Le FCC n’entend pas soutenir les initiatives qui pourraient retarder l’organisation des élections – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le Front Commun pour le Congo, plate-forme politique que dirige le sénateur à vie Joseph Kabila a rendu publique ce vendredi 31 juillet 2020, un communiqué à travers lequel, la lecture de l’actualité politique congolaise a été faite.

La conférence des présidents du FCC, réunie en session hebdomadaire mercredi 29 juillet dernier a dit noté avec grande satisfaction, le fait que le peuple congolais dans toute sa diversité ait répondu massivement à son appel à participer aux marches pacifiques organisées sur toute l’étendue du territoire national aux fins de défendre le fonctionnement harmonieux des institutions. Elle a par la même occasion, félicité le peuple congolais quant à ce.

Outre ce point qui leur procure satisfaction à satiété, les membres de la conférence des présidents du FCC ont vite évoqué le sujet qui fâche, si le FCC reste ouvert aux débats démocratiques sur les questions d’intérêt national, il estime par contre , s’agissant des différentes démarches en cours que « tout débat ayant trait aux réformes électorales, doit se dérouler dans le cadre institutionnel, conformément à la constitution et aux lois de la République ».

Le Front Commun pour le Congo promet par ailleurs « d’y participer activement et positivement au cours des sessions parlementaires futures, mais n’entend pas soutenir les initiatives qui pourraient avoir pour conséquence de retarder les élections prévues en 2023 ».

L’appel du 11 juillet 2020, initiative lancée par le collectif de 13 est-il entrain de vivre une première levée de boucliers? Les jours à venir nous en diront plus.

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *