Change language
RDC-FECOFA: Constant Omari, la fin d'une longue histoire... - CONGO COURRIEL
Spread the love

Dans Talents d’Afrique, la célèbre émission de canal + consacrée aux talents africains, le Président de la Fédération Congolaise de Football Association,Constant Omari Selemani a, ce lundi 29 mars 2021 surpris plusieurs personnes en annonçant qu’il ne se représentera pas aux élections de décembre 2021.

A la question de savoir s’il ne sera pas candidat à sa propre succession, celui que ses proches ont surnommé « homme moderne » a laissé exploser plus que jamais le modernisme en lui. « Je ne serai pas candidat pour la simple raison que je pense que j’ai fourni beaucoup d’efforts au niveau de la FIFA, de la CAF, de la Fédération aussi. Il faut laisser aux autres qui en ont les ambitions de pouvoir continuer là où nous nous serons arrêtés pour voir si on peut aller mieux »

Quant à la question de savoir s’il prévoyait de prendre une autre direction, Constant Omari a répondu cash, « Je pense qu’il ne faut pas défoncer une porte déjà ouverte. La fédération n’a pas des moyens pour construire et réhabiliter des stades aujourd’hui mais quand je dois passer de temps avec la nouvelle gouvernance sensibiliser les gens pour dire qu’il n’y a plus d’infrastructures. Il n’y a pas de politique sportive nationale. C’est ça la réalité », avant de rajouter dans un ton presqu’autoritaire, « qu’il n’y ait pas des faux fuyants. Je n’ai pas la langue dans ma poche. C’est ça la vérité. Nous nous battons. Le reste? Des épiphénomènes ». 

Après avoir annoncé sa décision de ne plus se représenter, celui qui dirige la FECOFA depuis 2003 est revenu sur ses craintes et regrets, « mon seul regret c’est que si on ne change pas aujourd’hui, ce que je suis en train de décrier, ceux qui viendront, quelques soient les qualités qu’ils pourront avoir, vont peut-être plus sombrer encore ». De quoi appuyer sa lecture des faits sur la non-existence d’une politique sportive nationale.

Pour ce qui est de l’élimination des Léopards seniors, le président de l’organe faitier du football congolais s’est refusé de faire quoi que ce soit comme analyse. Il a plutôt indiqué que tout le monde devrait se remettre en cause.

Cette interview de Constant Omari fait suite à l’élimination de la République Démocratique du Congo engagée dans la course pour la Coupe d’Afrique des Nations de football 2021 qui aura lieu au Cameroun.

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *