Change language
RDC- État de droit : Valentin Mubake tacle Félix Tshisekedi. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Depuis son départ de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Valentin Mubake ne porte pas de gants pour critiquer l’action de son ancien parti.

Au cours d’un entretien exclusif accordé à congocourriel.info, le président de L’UDPS /Le peuple, s’est montré dubitatif quant à l’avènement de l’état de droit en République Démocratique du Congo sous la houlette de l’actuel président de la république. « L’Etat de droit qu’on croit nous miroiter est une malheureuse mise en scène. Il n’y a pas de leçon à tirer de tout ce qui se passe au Congo, il n’y a aucun état de droit, ce n’est qu’une mise en scène circonstancielle, parce qu’un véritable état de droit n’est pas ponctuel, circonstanciel ou sélectif . »

De son point de vue, la condamnation de Vital Kamerhe ne reflète en rien l’avènement d’un état de droit. Valentin Mubake martèle sur le fait que pour y parvenir, le président Félix Tshisekedi doit exhumer plusieurs autres dossiers. « Vous pouvez imaginer, quelqu’un qui dit qu’il ne va pas fouiner dans le passé, qui fait soudainement arrêter quelqu’un qui aurait détourné 57.000.000 USD, mais celui qui a volé 200.000.000 USD à la GECAMINES, est curieusement reconduit PCA de l’entreprise même où il a volé sans être inquiété. Ceux qui sont cités par le rapport de l’ONU et qui sont accusés de travailler avec les rebelles, pour trafiquer les minerais et pour qui les Congolais sont égorgés, ne sont pas arrêtés et/ou révoqués. Tout le monde peut simplement déduire que condamnation de Vital Kamerhe est une véritable mise en scène. Pour dissiper tout doute, il faudra exhumer les dossiers d’assassinats de Mzée laurent-désiré Kabila, Chebeya, les 80 fausses communes au Kasaï, Bukangalonzo et tant d’autres. »

En dépit de toutes vicissitudes, Valentin Mubake reste convaincu que cette turbulence politique voulue par le FCC et le CACH deux coalitions partenaires, disparaîtra un jour et le congolais retrouvera sa dignité.  » L’avenir du Congo est radieux. Je vous confirme que ce deal là qui fait souffrir le Congo va s’éclater ; et le Congo va retrouver sa souveraineté et son unité . » a-t-il conclu.

Cette sortie médiatique de Valentin Mubake est intervenue 72 heures après deux manifestations antagonistes organisées par les deux coalitions précitées.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *