Change language
RDC-Covid19: les chefs des confessions religieuses ne souhaitent pas gérer l’argent du fond de solidarité au quotidien – CONGO COURRIEL
Spread the love


Dans une conférence de presse tenue vendredi 1er mai à Kinshasa, le secrétaire général de la CENCO, l’abbé Donatien Nshole a fait savoir que les modalités d’accompagnement de l’ordonnance du chef de l’État nommant les animateurs du Fonds national de solidarité contre le Covid-19 s’avèrent incompatibles avec le statut des chefs des confessions religieuses.

Ces derniers demandent au président Félix Tshisekedi de modifier son ordonnance pour créer un conseil consultatif au sein duquel ils seront membres afin de faire le suivi régulier de la gestion des fonds collectés et présenter au chef de l’État des avis pour la bonne gestion de cette structure. « Ce n’est pas un refus de leur part », a soutenu l’abbé N’shole.

Pour lui, le cardinal Fridolin Ambongo devrait démissionner de son poste s’il veut s’occuper de la gestion quotidienne du Fonds national de solidarité contre le coronavirus.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *