Change language
RDC-Beni / lutte contre Ebola : 7 forages d’eau mis à la disposition de la population. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Sept (7) forages d’eau construits sous le financement de l’UNICEF ont été remis le jeudi 30 avril 2020 à la communauté de Beni ville au Nord-Kivu dans l’est du pays. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola, qui frappe cette région depuis le 1er Août 2018 et ayant fait plus de deux (2) mille morts . La cérémonie d’inauguration de ces forages s’est déroulée à Beni Butsili.

Ces sept (7) forages d’eau sont construits dans cinq (5) aires de santés réparties dans les communes de Bungulu et de Mulekera. Des forages de 63 mètres de profondeur chacun d’après le médecin chef de zone de santé de Beni ville, Docteur Muhindo Franck.

Le Coût total de la réalisation de ce projet qui vise à lutter contre l’épidémie d’Ebola est évalué à 78 milles dollars américains.

 » Ce projet nous l’avions initié dans le cadre de la réponse à la maladie à virus Ebola. Il y’a peu les quartiers Butsili et Kanzuli étaient l’épicentre d’Ebola. Nous avions aussi ciblé les quartiers Paida, Bundji, Mabolio, Kasanga-tuha » a expliqué Docteur Muhindo Frank, médecin chef de zone de santé de Beni.

Le maire de Beni salue la réalisation d’une oeuvre qui cadre, selon lui , avec sa vision de développement. Nyonyi Bwanakawa appelle les bénéficiaires au bon usage de ces forages.

 » L’équipe de la riposte nous a toujours dit que lutter contre Ebola, c’est d’abord tenir compte de l’hygiène. On ne peut avoir une bonne hygiène en l’absence de l’eau. Vous avez bien ciblé le projet à implémenter en ville de Beni plus particulièrement au quartier Butsili ainsi que dans les autres quartiers. Votre projet cadre vraiment avec ma vision  » a dit le maire Nyonyi Bwanakawa, à chaque geste, il rappelait à ses administrés de respecter les gestes barrières afin d’éviter les maladies d’Ebola et du Covid-19.

Un sentiment de satisfaction a été exprimé par les bénéficiaires. Elles affirment que l’eau est une denrée alimentaire nécessaire dans leurs entités.

 » Nous sommes tellement contents, nous étions en souffrance suite au manque d’eau potable. Nous nous réveillons chaque matin à la recherche de l’eau. Nous vous remercions sincèrement  » a témoigné Djois Mbambu, présidente du comité local de développement de Butsili.

JCKA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *