Change language
Rapatriement des reliques de Patrice-Emery Lumumba en RDC: voilà pourquoi son fils s'y oppose ! - CONGO COURRIEL
Spread the love

En septembre 2020, la justice belge avait autorisé la restitution des reliques du corps de l’ancien Premier Ministre Congolais Patrice Emery Lumumba, constitués d’un doigt et deux dents, à la famille. Le chef de l’État avait à cette occasion annoncé que ces restes devraient être rapatriés à Kinshasa le 30 juin 2021, date de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance de la RDC. Mais à ce jour, les choses n’évoluent pas comme on l’aurait pensé.

Dans une interview exclusive accordée à la rédaction de www.congocourriel.info, Guy-Patrice Lumumba, fils cadet du héros national congolais s’est opposé à ce rapatriement sous le régime de Félix Tshisekedi.Il révèle que sa famille est exclue de toutes les démarches.

« Ce projet ne pourra pas se réaliser sous la supervision du pouvoir congolais parce-que j’ai décidé de m’opposer totalement au rapatriement des reliques de Patrice-Emery Lumumba en RDC. Alors que la date de la remise ainsi que celle du rapatriement approchent et que l’État congolais a entrepris la mise en oeuvre, la famille de l’ancien premier ministre n’est pas impliquée et semble exclue. La volonté de la famille n’a pas été respectée. Les autorités congolaises voudraient ignorer la dimension familiale d’un tel événement, parce qu’elles restent focalisées sur des dividendes politiques« . A-t-il dénoncé.

L’autre raison se trouve être la récompense accordée à Jonas Mukamba qui, selon Guy Lumumba, foule au sol le combat de son père, « le Président Félix Tshisekedi prétend honorer la lutte et le sacrifice de Patrice Emery Lumumba, alors qu’il y a quelques mois, il a récompensé M. Jonas Mukamba, l’une des personnes ayant permis une mort atroce de l’ancien premier ministre. C’est une hypocrisie à mes yeux et même une insulte à la personne de Lumumba . »

L’autre raison est moins liée à l’assassinat de Lumumba, elle se rapporte plutôt à la conduite ainsi que la situation actuelle du pays. « En tant que patriote, je suis très choqué d’apprendre que l’achat des consciences a prévalu ces derniers mois pour mettre en place les bureaux de certaines institutions du pays. L’alternance tant attendue par le peuple congolais devient une chimère . »

Guy-Patrice Lumumba dit avoir agît en son nom propre et celui de son frère Michel. Reste à savoir si la volonté exprimée par Félix Tshisekedi de rapatrier les restes du corps de Lumumba sera matérialisée dans ce contexte de conflit entre le pouvoir en place et la famille de l’ancien premier ministre congolais.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *