Change language
Procès 100 jours : Me. Guy Pascal Ngoma propose au tribunal de collaborer avec la Tanzanie. – CONGO COURRIEL
Spread the love

  Le dossier 100 jours dont le procès a été ouvert ce lundi 11 mai à Kinshasa met en cause trois co-accusés dont Jeannot Muhima Ndoole. Ce dernier est moins connu de trois ; il est chargé de service import-export à la présidence.

Un chef d’accusation est retenu à sa charge. Il est poursuivi pour détournement des deniers publics en complicité avec Vital Kamerhe, comme présumé co-auteurs par coopération directe, il lui est reproché de détourner la somme de 1.154.800 USD destinée au dédouanement des containers des maisons préfabriquées.

   Pour s’assurer si toute la somme a été utilisée dans le dédouanement, Maître Guy Pascal Ngoma propose au tribunal de coopérer avec la Tanzanie.

   » Pour corroborer ses dires et prouver que toute cette somme a été utilisée pour les opérations de douane notamment les droits de douane tenant compte de la valeur CAF. Le tribunal doit à travers les instances techniques ( DGDA),  collaborer avec l’administration douanière tanzanienne pour en avoir la lumière . »

Ce procès est transversal a poursuivi cet avocat fiscaliste, et concerne également chercheurs en fiscalité.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *