Change language
Procès 100 jours: Hamida Chatur Kamerhe auditionnée puis relâchée faute de preuves – CONGO COURRIEL
Spread the love

Invitée au Parquet Général près la cour de Kinshasa Matete le 26 juin dernier, Hamida Chatur ne s’était pas présentée au près du procureur pour des raisons de santé. C’est finalement ce mercredi 1er juillet 2020 que l’epouse de Vital Kamerhe a répondu à l’invitation du procureur.

Elle a été auditionnée sur le programme d’urgence de 100 jours du chef de l’État, dans son volet « maisons préfabriquées », volet pour lequel son mari a été condamné à 20 ans de servitude pénale, le 20 juin dernier.

Selon une source proche de la femme de Vital Kamerhe contactée par la rédaction de congocourriel.info, après plusieurs heures d’interrogatoire et d’analyse des preuves et documents en sa possession, la promotrice de la Fondation la Colombe a été relachée faute d’éléments probant pouvant conduire à son inculpation.

Pour rappel, Hamida Chatur Kamerhe a comparu lors du procès de son mari comme témoin, elle est soupçonnée par le ministère public et la partie civile, tout comme d’autres membres de la famille de Vital Kamerhe de s’être enrichit illégalement avec les fond destinés à la construction des maisons préfabriquées.

Cette audition puis relâchement d’Hamida vient calmer le camps Kamerhe qui voyait en cette interpellaation, un acharnement judiciaire contre la Famille biologique du directeur de cabinet du chef de l’État.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *