Change language
« Pour avoir empêché la partition de la Rdc, l’udps au pouvoir ne permettra jamais que la Rdc soit balkanisée » Augustin Kabuya – CONGO COURRIEL
Spread the love

cadres et militants ont répondu présent à la cérémonie du 38ème anniversaire de l’udps qui a été célébré au stade des martyrs de la Pentecôte de Kinshasa. Cérémonie qui a été agrémentée tour à tour par des musiciens.

Prenant parole, le secrétaire général de l’udps a invité l’audience à observer deux minutes de silence en la mémoire de feu Étienne Tshisekedi. Après 38ans d’existence, l’heure était à l’évaluation et c’est bien par là, qu’il a commencé.

« (…) En dépit de toutes les atrocités subies, l’udps a enregistré des victoires pendant son parcours (…) » a indiqué Augustin Kabuya. Il a ensuite fait remarquer que le temps ne suffirait pas pour énumérer celles-ci, toutefois, il a tenu à énumérer quelques-unes dont la libéralisation de l’espace politique marquée par le combat pour le multipartisme et la signature de l’accord global et inclusif, accord qui a, d’après lui, « sauvé le pays de la balkanisation « .

Par ailleurs, il a tenu à ce que l’opinion sache que ce n’est pas parce que l’udps est au pouvoir qu’elle va tolérer les abus contre lesquels elle a longtemps lutté, « pour avoir empêché la partition de la Rdc, l’udps au pouvoir ne permettra jamais que la Rdc soit balkanisée ».

Pour Augustin Kabuya, l’élection de Félix Tshisekedi fait partie intégrante des victoires de l’udps. Il a salué la lutte des pères fondateurs et a souhaité un « heureux anniversaire  » à tous pour finir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *