Change language
Nous avons hérité de nos pères fondateurs l’héritage d’un combat que nous prenons l’engagement de continuer jusqu’à la victoire finale  » Jean-Marc Kabund. – CONGO COURRIEL
Spread the love


Le président a.i. de l’udps a déclaré lors de la célébration du 38eme anniversaire du parti que le combat pour la Démocratie était loin d’être terminé, parce que la victoire acquise lors des dernières élections n’était pas totale.


Jean-Marc Kabund a mis un accent sur les nombreux malentendus qui subsistent au sein de la coalition au pouvoir, surtout en ce qui concerne les travaux de 100 jours du chef de l’État, travaux dont le parti présidentiel estimait être exécutés à seulement 30% après inspection.


Kabund a tenu à réaffirmer la position de son parti sur la restauration effective de la démocratie et l’État de droit, cheval de bataille du parti cher à Étienne Tshisekedi.


D’après l’actuel numéro un de l’udps, les alliances avec les autres partis et plateformes freinent la mise en œuvre des idées de Félix Tshisekedi, d’où l’importance pour ce parti de continuer sa lutte de toujours :  » nous avons hérité de nos pères fondateurs un combat que nous prenons l’engagement de poursuivre… La victoire que nous avons célébrée l’année dernière n’était pas totale. Face à cette réalité, notre combat doit se poursuivre ». A-t-il demandé à la base.


Il a, par ailleurs interpellé la base et toutes les forces vives de l’udps à œuvrer pour conserver le pouvoir déjà acquis.

Marcel Kilombo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *