Change language
« Nos lois ne peuvent en aucun cas être des toiles d’araignées qui n’attrapent que des mouches pendant que les hirondelles ronflent aisément ». Jean-Marc Kabund – CONGO COURRIEL
Spread the love

Dans son allocution, le président a.i de l’udps a salué avec satisfaction les récentes nominations qui sont intervenues dans la magistrature et a félicité les nouveaux promus mais il a mis un accent sur le devoir qui attend ces derniers  » (…) nous attirons cependant leur attention sur la nécessité de rendre une justice équitable pour tous, sans exception ni favoritisme ».

C’est avec un ton plutôt ferme que Jean-Marc Kabund a affirmé que les voir rendre une justice équitable représente plus qu’une attente,  » c’est pour nous,à la fois, une conviction profonde et un combat ».

Il a souligné le fait que la justice élève une nation tout en démontrant combien cette dernière fait partie intégrante de la lutte de l’udps. »L’udps a consacré des années de sa lutte pour un état de droit dont la justice constitue le principal pilier. »

Renforçant les propos du premier président de la cour de cassation, propos selon lesquels,  » il n’y aura pas de justice à double vitesse », le président de l’udps a fait savoir qu’ils ne toléreront rien qui puisse aller dans le sens contraire. »Jamais, nous n’accepterons une justice à double ou triple vitesse, celle des riches contre les pauvres, celle des étrangers contre les nationaux et celle des puissants contre les faibles ».

Par ailleurs, il a promis de veiller au respect de la loi et à l’application impartiale de cette dernière. « Il ne peut y avoir un état de droit que là où la loi est plus forte que ceux veulent la violer ».

Poursuivant son allocution, Jean-Marc Kabund a fait savoir les attentes de son parti vis-à-vis de la justice et au regard de la force de la loi. « Nos lois ne peuvent en aucun cas être des toiles d’araignées qui n’attrapent que des mouches pendant que les hirondelles ronflent aisément. » A-t-il martelé.

Il a dénoncé ce qui a, d’après lui, été le mode de gestion de la société pendant longtemps. « Nous attendons de notre appareil judiciaire une lutte acharnée contre la corruption et les détournements des deniers publics car il ne peut y avoir de développement ni de la justice sociale si ces antivaleurs sont érigés en mode de gestion ». Renchérissait-il

Clarisse Mulenda

2 thoughts on “« Nos lois ne peuvent en aucun cas être des toiles d’araignées qui n’attrapent que des mouches pendant que les hirondelles ronflent aisément ». Jean-Marc Kabund

  1. Just desire to say your article is as amazing.
    The clearness in your post is simply spectacular and i could assume you are
    an expert on this subject. Fine with your permission let me to grab your RSS feed to keep updated with forthcoming post.

    Thanks a million and please keep up the rewarding
    work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *