Change language
Nomination « objective » des mandataires publics : Solution potentiellement explosive. – CONGO COURRIEL
Spread the love

En tête-à-tête jeudi 12 mars à la nsele dans la capitale congolaise, le chef de l’état Félix Tshisekedi et le sénateur à vie Joseph Kabila ont dans le cadre de l’évaluation de l’accord abordé la question de nomination des mandataires publics.

Soucieux du bon fonctionnement des entreprises du portefeuille, les deux leaders de la coalition ont « convenu de privilégier les critères de compétence et de moralité à celui de l’appartenance politique pour éviter la politisation du portefeuille de l’État, outil important pour la bonne gouvernance du pays ».

Ils ont décidé de mettre à un niveau élevé, un cadre permanent de concertation et enfin, ils vont mener des réflexions dans le cadre de la coalition pour la réforme de la loi électorale et de la Ceni.

La décision visant à prioriser les critères de la compétence et de la moralité à celui de l’appartenance politique pensée pour mettre fin aux malaise et malentendu au sein de la coalition risquerait d’être une pomme de discorde au cas où cette objectivité pencherait plus sur un camp politique au détriment d’un autre. Cela est susceptible de créer des nouveaux malentendus au sein de la coalition dont les clauses de l’accord demeurent inconnues à ce jour.

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *