Change language
Mort du juge Raphaël Yanyi : Martin Fayulu exige la transparence dans les enquêtes. – CONGO COURRIEL
Spread the love

C’est depuis le samedi 30 mai dernier que l’équipe des médecins légistes a déposé, sur la table du parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe, les résultats de l’autopsie faite sur dépouille du magistrat Raphaël Yanyi, juge instructeur dans le procès 100 jours. Bien que ces résultats n’aient pas encore été rendus public, les voix s’élèvent pour exiger des enquêtes plus approfondies. Le dernier à hausser le ton, c’est l’opposant Martin Fayulu. Tout en s’indignant de cette mort, qu’il qualifie de suspecte, le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018 veut de la transparence dans ce dossier :

 » Je suis indigné des morts suspectes qui sont devenues monnaie courante et banales dans notre pays, et que les semblants d’enquêtes diligentées à la hâte, ne parviennent pas à élucider. C’est pourquoi j’exige la plus grande transparence dans toutes les enquêtes en cours, y compris celle concernant le juge Yanyi… faute de quoi, un climat de psychose, sans doute voulu, risque de d’installer dans le pays . »

La mort du Juge Yanyi, intervenu le mercredi dernier, a suscité de la panique dans le chef des congolais. Selon la version officielle du général Sylvano Kasongo, numéro un de la police/Ville de Kinshasa, cette mort était due à une crise cardiaque. Une version contestée par une frange de la population qui émet la thèse d’un empoisonnement. Seuls les résultats de l’autopsie qui sont sur la table du procureur pourront départager les uns et les autres.

Joël DIAWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *