Change language
Mazembe comble le vide de Meschack Elia. – CONGO COURRIEL
Spread the love

L’élimination du Toup Puissant Mazembe en quart de finale de la ligue des Champions contre Raja de Casablanca a été mal digérée par les dirigeants du club. Cette élimination a couté le poste d’entraîneur à Pamphile Mihayo, mais ce dernier n’était pas le seul responsable de cette contre performance, les joueurs aussi n’avaient pas répondu présent lors des grands événements.

Malgré la prestation étincelante de Jackson Muleka (20 buts toutes compétitions confondues) , Mazembe devra lancer une grande révolution au cours des prochains mois. Après le mercato agité de l’intersaison passée finalement affublé du signe d’un fiasco, la direction des Corbeaux veut rectifier le tir.

Le poste d’ailier droit étant en souffrance depuis le départ de Meschack Elia, le TP Mazembe aurait résolu de le combler par un produit local. Selon les informations du club, les Corbeaux ont signé pour 3 saisons, l’attaquant de la JS Bazano, Philippe Kinzumbi. Véloce, technique et doté d’une bonne qualité de centre, le joueur est vu comme un véritable renfort au secteur offensif des Noirs et Blancs.


A ces postes d’ailier, depuis le départ de Meschack Elia, parti clandestinement en Suisse, seul Isaac Tshibangu semble être constant, les prestations fulgurantes de deux vétérans dont Patou Kabangu et Ranford Kalaba ne semblent pas convaincre Moïse Katumbi, Chiko Ushindi qui est souvent blessé. Voilà toute une panoplie d’ailiers qui ne donne pas satisfaction aux noirs et blanc de Lubumbashi. Philippe Kinzumbi sera sans doute un élément sur qui, Drazen CVERTOVIC va compter la saison prochaine pour faire franchir Mazembe un palier.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *