Change language
Lutte contre les ADF: Fayulu met en cause la stratégie militaire – CONGO COURRIEL
Spread the love

Les attaques des rebelles ADF à l’Est de la RDCongo se sont déplacées du Nord-Kivu en Ituri. Plus de 300 personnes ont été tuées dans les récentes incursion de ces rebelles selon la société civile locale.

Dans une interview accordée à RFI ce mercredi 12 février, l’opposant Martin Fayulu a mis en cause la réponse et la stratégie militaire. Selon lui, à chaquefois qu’on lance des alertes, les FARDC arrivent toujours en retard après que les civils soient tués.

« Le problème aujourd’hui, c’est que la stratégie militaire a été mal pensée et mal montée », a dit Martin Fayulu.

Il soulève également une série des questions. Est-ce une façon délibérée pour que les gens fuient leurs contrées? Est-ce que les militaires sont motivés? Et pourquoi on ne répond pas à la demande de la société civile et des députés de la région qui ont sollicité le déplacement pur et simple des troupes et commandants issus des brassages et mixages?

L’opposant Fayulu soutient, toutefois, que la population n’a pas confiance à ces militaires. n définitive, il pense qu’il faut revoir la réponse et la stratégie militaire dans la région.

Après les récents massacres, quelques officiers engagés dans la traque contre les ADF à Beni et en Ituri ont été rappelés à Kinshasa pour consultation. L’armée régulière mène depuis la fin de l’année 2019 des opérations de grande envergure contre les groupes rebelles présents sur le sol congolais.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *