Change language
Lumumbaville : Plaidoyer de She Okitundu en faveur de l’opérationnalisation du décret de création! – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le sénateur She Okitundu s’est entretenu ce jeudi au ministère de la décentralisation avec Azarias Ruberwa sur l’opérationnalisation du décret créant la ville de Lumumbaville. Il était question pour le ministre honoraire des Affaires Étrangères de réactiver l’initiative de l’assemblée provinciale du Sankuru, d’ériger une ville en l’honneur du héros national Patrice Emery Lumumba.

 » (…) Je suis venu voir le ministre d’État en charge de la décentralisation pour lui remettre un courrier concernant l’operationalisation de Lumumbaville. L’initiative des notabilités de l’assemblée provinciale du Sankuru à laquelle, le Président de la République honoraire avait décidé de répondre favorablement. Cette décision du Président de la République de l’époque a été actée et le gouvernement a concrétisé en prenant un décret qui crée Lumumbaville ; » a fait savoir Léonard She Okitundu.

Par ailleurs, il a justifié sa présence par le fait que l’application de cette dernière traîne en longueur. « Au niveau de l’application, il y a eu quelques problèmes parce qu’on a confondu ce décret qui était spécifique à d’autres créant les autres villes dans la République, dans le cadre du mouvement de décentralisation. Or, la décision créant Lumumbaville est une décision de souveraineté et qui crée une ville ex nihilo, il n’était donc pas conséquent de le mettre dans le lot des autres décrets qui ont été suspendus », a-t-il renchéri.

She Okitundu estime à juste-titre que l’on ne peut parler de l’indépendance de la RDC sans mentionner en lettres d’or le nom de P.E. Lumumba. À la veille du soixantième anniversaire de l’indépendance, il est plus que urgent que ce héros sans sépulture, soit honoré.

« Vous ne pouvez pas parler de la célébration de l’indépendance de la RDC sans évoquer Patrice Lumumba. J’estime que l’occasion est propice pour que finalement le gouvernement de la république accorde à la ville emblématique et même mémorielle que constitue Lumumbaville sa pleine effectivité. C’est pour ça que je suis venu faire ce plaidoyer auprès du ministre de la décentralisation pour qu’à son tour, il interpelle le conseil des ministres mais aussi le chef de l’état pour donner à Lumumbaville sa pleine existence afin que nous puissions évoquer comme il faut le soixantenaire de l’indépendance de notre pays, le 30 Juin prochain « .

She est dans le concret! Il évite de sombrer dans des supputations chimériques et des voeux pieux qui flottent au-dessus du réel. Il a déjà peaufiné un plan d’action! En effet, le sénateur dit attendre du Chef de l’État qu’il nomme prioritairement des exécutifs urbains et municipaux de la ville, afin que ceux-ci soient des interlocuteurs légitimés pour la mise en place de cette dernière, au sens concret du terme. En fin diplomate, il a ainsi présenté subtilement au Chef sa proposition!

L’avocat de Lumumbaville semble bien avoir obtenu gain de cause. La requête a été accueillie favorablement par le ministre d’État en charge de la décentralisation, Azarias Ruberwa, qui a d’ailleurs promis d’être le porte-parole et au sein du gouvernement, et auprès du Président de la République.

Pour ce qui est de la participation des partenaires internationaux, She Okitundu estime que c’est une affaire nationale:  » (…) c’est une affaire nationale, c’est de la responsabilité nationale(…). Il y a un mouvement de solidarité de la part d’autres partenaires qui veulent contribuer à l’édification de cette ville pour que ça soit aussi un lieu de pèlerinage parce que Lumumba n’a pas eu de sépulture. Par conséquent, la création de Lumumbaville va symboliser cette sépulture ».

Lumumbaville, la ville-mausolée où chaque rue, chaque maison se vantera d’être une épitaphe sur la tombe inexistante de P.E. Lumumba, pourra donc bien voir le jour dans un bref délai! Le héros se reposera enfin! Tel est le voeu de tout Congolais!

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *