Change language
L’avocat de Mike Mukebayi porte plainte contre la RDC au Bureau des Droits de l’homme de l’ONU – CONGO COURRIEL
Spread the love

Malgré l’arrêt de la Cour constitutionnelle rendu le 7 février réhabilitant Mike Mukebayi, ainsi que la décision de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ordonnnant sa libération, l’élu de Lingwala continue à croupir au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), ex-prison centrale de Makala. Finalement, son avocat, Maître Mbaki Ndombele a décidé de porter plainte auprès du Bureau des Droits de l’homme de l’ONU contre la République démocratique du Congo au nom de son client.

Dans sa lettre signée le 9 mars, l’avocat de l’élu de Lingwala assigne le pays en justice pour violation des droits reconnus dans le pacte international relatif aux droits civils et politiques dont doit jouir son client.

Le député Mukebayi a été poursuivi par la Cour d’appel de la Gombe dans l’affaire qui l’opposait à l’assemblée provinciale de Kinshasa depuis septembre 2019.

A noter que plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer l’instrumentalisation de la justice. Pendant ce temps, d’autres sources renseignent que le député provincial Mike Mukebayi était poursuivi dans deux dossiers dont celui encore pendant qui l’oppose à M. Mwana Nteba.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *