Change language
« L’an 1 de l’alternance démocratique s’évalue sur une note positive mais tout reste à faire ». Noël Tshiani – CONGO COURRIEL
Spread the love

« Le président Félix Tshisekedi a la chance d’être accepté par la population, il doit maintenant se mettre au travail « .

Noël Tshiani

Un an après l’accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, l’heure est au bilan. C’est à cet exercice que Noël Tshiani s’est prêté sans hésitation. Pour le candidat à l’élection présidentielle de décembre 2018, « il y a eu quelques actions pour que les gens sentent qu’il y a eu changement de gouvernance mais le travail n’a pas encore été fait pour produire des effets qu’il faut à part des petites choses telles que, la liberté d’expression, de manifestation et la sortie des prisonniers politiques ainsi que le retour des exilés ».
Noël Tshiani note que ces avancées sont significatives et importantes parce que les tracasseries de l’agence nationale des renseignements et les arrestations arbitraires ont été presque oubliées mais dans la pratique tout reste à faire. A la question de savoir ce qui est pratique pour lui, il répond : « Sur le plan économique et social, l’impact de la nouvelle gouvernance sur la société est assez réduit, l’an 2 devrait être celui des actions de grande envergure, le président Félix Tshisekedi a la chance d’être accepté par la population, il doit maintenant se mettre au travail « .

Quant au changement , Noël Tshiani présente  » La réforme de la justice et la désacralisation de l’impunité » comme seuls vrais indicateurs susceptibles faire avancer le pays.
Il a par ailleurs, soulevé un bémol, l’insécurité persistante à l’est de la république Démocratique du Congo tout en saluant le travail qui y est abattu pour la restauration de la paix.

Clarisse MULENDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *