Change language
Kongo Central: « La réhabilitation d’Atou Matubuana est une victoire contre un conglomérat des prédateurs. » (Jonas Tsundu) – CONGO COURRIEL
Spread the love

La crise institutionnelle au Kongo central aura durée plus de cinq mois. L’arrêt rendu ce mercredi 20 mai, par la cour de cassation, vient de mettre fin à un feuilleton qui aura duré longtemps. En effet, le 4 décembre 2019, le gouverneur Atou Matubuana avait été destitué au cours d’une plénière expéditive organisée à l’hôtel Bilolo.

Par son arrêt, rendu ce 20 mai 2020, la cour de cassation a pris acte du désistement de Célestin Lusiama. De ce fait, il rend exécutoire le jugement du tribunal de paix de Matadi, ordonnant la destruction de tous les procès verbaux de cette plénière. Ainsi dit, Atou Matubuana garde son poste de gouverneur de province.

Le député national Jonas Tsundu Tsundu se dit satisfait de cette décision qui, selon lui, reflète parfaitement de l’État de droit :

 » C’est une bonne chose. Je ne peux que soutenir la démarche de la cour de cassation, c’est une voie légale. La cour a reconnu des choses comme telles. Celui qui s’en oppose connaît les voies de recours. Si les députés du Kongo Central estiment que Atou ne mérite pas de diriger la province, c’est à eux de décider. On leur en a encore donné l’occasion. Je suis de ceux là qui soutiennent l’État de droit, je suis heureux que le gouverneur soit rétabli dans ses droits face à l’aventure de Bilolo .« 

L’elu de Kasangulu a également taclé tous les tireurs de fissels qui ramènent la province dans un trou béant pour leurs intérêts égoïstes :

 » L’avanture Bilolo (faisant allusion à la plénière du 4 décembre tenue à l’hôpital Bilolo qui avait conduit à la destitution de Matubuana) a retardé notre province pour rien. Ce conglomérat de prédateurs pense que quand ils haïssent quelqu’un, il faut paralyser la province. L’histoire de notre province prouve que tous les gouverneurs qui viennent son combattus par ce même conglomérat.« 

Avec la ce réhabilitation d’Atou Matubuana, Jonas Tsundu pense que c’est le moment idéal pour que tout Ne-Kongo mette sa main dans la pâte pour la construction de la province.

Joël DIAWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *