Change language
Kinshasa-Marche de solidarité et de soutien aux institutions de la République: Ngobila dit non, le FCC cède. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Initialement prévue ce mardi 14 juillet 2020, la marche pacifique du Front Commun pour le Congo a été renvoyée au 23 juillet prochain. Ce report fait suite au refus du gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, qui est également un cadre influent du FCC.

Répondant ce lundi à la correspondance lui adressée samedi 11 juillet dernier par le Front Commun pour le Congo, correspondance à travers laquelle, le FCC sollicitait l’autorisation d’effectuer une marche de solidarité et de soutien aux institutions du pays, le gouverneur de Kinshasa a opposé son refus.

 » Je tiens à vous rappeler que la République est en état d’urgence sanitaire, pour lutter contre la propagation de la COVID-19, lequel a amené le chef de l’Etat à prendre des mesures restrictives, tel que l’interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes et de distanciation physique. La manifestation que vous comptez organiser ce mardi 14 juillet va à l’encontre des mesures édictées, aussi, je ne saurai accéder à votre démarche ». A-t-il conclu.

Le refus de Gentiny Ngobila d’accéder à la demande du FCC intervient alors que ce dernier était à fond dans la sensibilisation. Bon nombre de personnes ont pensé que le FCC comme l’UDPS et Lamuka, désobéirait à l’autorité urbaine. Contre toute attente, le Front Commun pour le Congo a cédé et opté pour le renvoi de la marche au 23 juillet prochain, soit au lendemain de la fin de l’Etat d’urgence. Steve Mbikayi, un des caciques du FCC, a annoncé le report de ladite marche sur Twitter tout en se félicitant du respect démontré à l’endroit des autorités.

Il ne reste plus qu’à attendre le 23 juillet prochain pour voir ce que fera le FCC , si jamais l’Etat d’urgence sanitaire venait à être prorogé. L’obéissance sera-t-elle continuelle ou cédera-t-elle la place à la désobéissance ? Le temps nous en dira plus.

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *