Change language
Kinshasa : Felix Tshisekedi exige un audit relatif aux travaux des sauts-de-mouton. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Beaucoup de contradictions sont constatées concernant l’exécution des sauts-de-mouton à Kinshasa. Le taux d’exécution des travaux depuis leur lancement est estimé à 70% par Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du chef de l’Etat. Et pour le ministre des Finances, le taux est de moins de 50%. Alors que le président par intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès (UDPS) et Premier vice- président de l’assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, lui, parle d’un taux d’exécution de 30%. Qui dit mieux? Du coup, la spéculation a gagné du terrain.

En conséquence, le président de la République, Félix Tshisekedi, a finalement décidé d’effectuer une visite d’inspection dans tous les chantiers des sauts-de-mouton dès son retour d’Addis-Abeba, après le 33ème sommet de l’Union Africaine (UA).

En outre, le chef de l’Etat a décidé de l’envoi d’un audit. Vendredi 7 février, il a échangé avec l’Inspecteur général des Finances, notamment sur l’utilisation des fonds débloqués pour la construction de ces ouvrages dans la capitale.

Aussi, le conseil des ministres a chargé le ministre de la justice d’instruire le Procureur général près la cour de cassation d’ouvrir des enquêtes judiciaires sur l’exécution des travaux de 100 jours du président Tshisekedi.

Alors que sur le terrain, les travaux de construction des sauts-de-mouton sont apparemment en arrêt, au sein de l’opinion publique, c’est le grincement des dents. Ces chantiers provoquent d’énormes embouteillages dans les grandes artères de la ville.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *