Change language
Kinshasa abrite un dialogue intracommunautaire sur la paix et la sécurité au Sud-Kivu - CONGO COURRIEL
Spread the love

Du 29 au 31 mars, Kinshasa va abriter le dialogue intercommunautaire pour la paix et la sécurité dans les hauts et moyens plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga (Itombwe) dans la province du Sud-Kivu.

Au cours de ces travaux de trois jours, plus de 150 participants vont réfléchir pour élaborer une Feuille de route pour la paix dans les communautés Babembe, Babuyi, Bafuliru, Banyamulenge, Banyindu, Barundi et Bavira.

En effet, l’Interpeace qui organise cette rencontre, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, vise à trouver des résolutions pouvant mettre fin aux conflits dans ces communautés. 

« Le but principal est d’arriver à un acte d’engagement, renouveler l’acte d’engagement qu’il y a eu dans le passé. Ce processus qui recommence a été interrompu depuis septembre 2019 », a fait savoir Pacifique Borauzima, représentant d’Interpeace en RDC.

D’après lui,  » le succès de ce dialogue intercommunautaire passe par un acte d’engagement convenu entre les communautés d’une part, mais aussi entre les communautés et le gouvernement, d’autre part.

« Espérons que cet acte d’engagement peut être coulé sous forme d’un plan de paix, de réconciliation et cohésion sociale dans la zone avec les différents aspects qui reflètent les besoins et les causes à la base des disputes et de l’insécurité », a-t-il ajouté.

Toutefois, le Représentant d’Interpeace, Pacifique Borauzima indique avoir reçu le mandat de relancer ce processus de dialogue, puis le rendre durable avec le leadership du gouvernement « pour faire en sorte que les compromis discutés dans le dialogue intercommunautaire de Kinshasa puissent alimenter, servir des bases de programmation au sein du gouvernement. »

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *