Change language
« Jean-Marc Kabund n’a pas déposé une plainte à charge de Jean-Jacques Mamba » Me Elvis Mayo – CONGO COURRIEL
Spread the love

L’arrestation ce samedi de Jean-Jacques Mamba, député du Mouvement de libération du Congo sur ordre du Parquet Général près la Cour de Cassation est déjà au coeur d’une vive polémique. Sur les réseaux sociaux, on attribue déjà cette arrestation à Jean-Marc Kabund.

La rédaction de Congo courriel a joint par téléphone Me Elvis Mayo, l’avocat du premier vice-président de l’assemblée nationale, ce dernier dit n’avoir pas entrepris quoi que ce soit dans ce sens.  » Mr Kabund n’a pas déposé une plainte à charge de Jean-Jacques Mamba, je suis son avocat. » A-t-il fait savoir.

Congo Courriel a appris d’après des sources concordantes que l’arrestation de Jean-Jacques Mamba fait suite à une plainte pour faux et usage de faux à sa charge déposée par le député UNC, Simon Mpiana Ntumba ,ce dernier lui reproche d’avoir imité sa signature sur la pétition visant à déchoir le premier vice-président de l’assemblée nationale en la personne de Jean-Marc Kabund.

Seulement quelques heures après son arrestation, des déclarations fusent de partout. Me Georges kapiamba, président de l’acaj a exigé la clarification du dossier tout en martelant sur les circonstances qui peuvent conduire à l’arrestation d’un parlementaire.

De son côté, le député Daniel Mbau Sukisa s’est interrogé sur la quintessence de l’État de droit.

Au MLC, on parle carrément d’un enlèvement.

L’arrestation de Jean-Jacques Mamba intervient alors que le bureau de l’assemblée nationale a prévu d’examiner la pétition qu’il a initiée contre Jean-Marc Kabund. Maintenant que l’affaire est en justice, l’assemblée nationale doit surseoir pour permettre à la justice de bien faire son travail. C’est peut-être, la naissance d’un autre feuilleton judiciaire.

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *