Change language
Installation officielle des autorités de la commune de MINEMBWE : Me Okenge s’inscrit en faux contre les déclarations de Bitakwira, Fayulu et consorts – CONGO COURRIEL
Spread the love

Dans une tribune publiée dans la presse ce dimanche 04 octobre 2020, le président de l’ASBL les amis de RUBERWA Azarias Manywa (ARAM), Me Idriss Okenge Konga a déclaré que les propos tenus par les députés MUHINDO, BITAKWIRA et Fayulu ne sont que  » des pures affabulations qui visent à salir le patron de la décentralisation sans fondement sur les textes légaux . L’interpellation du Ministre d’État, ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles Me Azarias RUBERWA MANYWA par le député MUHINDO procède non seulement d’un mélange de l’ignorance des textes légaux et réglementaires mais aussi de l’ignorance de la géographie élémentaire de la RDC » renseigne Me Idriss OKENGE KONGA.

Dans son analyse juridique qu’il a voulu scientifique, le président d’ARAM a prouvé noir sur blanc que Me Azarias RUBERWA n’est impliqué ni de près ni de loin par ces accusations  » c’est en vertu du décret N°13/029 du 13 juin 2013 conférant le statut de ville et de commune à certaines agglomérations de la province du Sud-Kivu que minembwe devient une Commune. En ce moment précis Me Azarias Ruberwa n’est pas membre du gouvernement » a-t-il renchéri.

S’agissant de la surseance dont a fait allusion le député MUHINDO, Me Idriss Okenge prouve dans sa tribune que c’était fait par le premier ministre Bruno tshibala et non Me Azarias Ruberwa. « Parlons de la surseance du décret de 2013 ayant créé notamment les communes. Pour des raisons sans doutes politiques, le Premier ministre MATATA PONYO prend un autre décret portant surseance de certaines dispositions du décret ayant créé les billets et les communes. Mais en 2018, le premier ministre Bruno tshibala va, par un décret lever ladite surseance », poursuit-il.

Quant à la présence du Ministre d’État Azarias Ruberwa à l’installation du Bourgmestre de la commune de minembwe. Me Idriss a fait savoir que sa présence se justifie par deux raisons d’abord par le fait que le ministre est natif de la région et en suite, il était en mission de service. « En 2018, le vice- premier ministre, Ministre de l’Intérieur nomme par arrêté le bourgmestre de la commune de Minembwe. Faisant partie d’une mission ayant pour but d’apporter le message de paix du chef de l’État dans la zone en proie aux conflits armés (Béni, Butembo, Minembwe), le ministre de la défense s’est fait accompagner à l’étape de Minembwe du ministre Azarias Ruberwa, natif de Minembwe ».

En somme, le président de l’ASBL les amis de Ruberwa Azarias Manywa a conclu que « l’interpellation du Ministre d’État, Ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles par le député MUHINDO n’est qu’une somme des préjugés, d’ignorances des textes légaux et réglementaires. Or l’ignorance engendre la peur et c’est de cette peur dont les personnes mal intentionnées se servent pour manipuler l’opinion et les esprits faibles sur une supposée partition de Minembwe ».

Rodin PELENDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *