Change language
Insécurité dans la partie Est de la RDC: Jean-Pierre Bemba interpelle les autorités Étatiques - CONGO COURRIEL
Spread the love

La situation sécuritaire de la partie Est du pays préoccupe au plus haut point le président national du Mouvement pour la Libération du Congo, MLC. Dans un communiqué dont la copie est parvenue à la rédaction de congocourriel.info, Jean-Pierre Bemba Gombo note avec effroi « la recrudescence des violences injustifiées dans les Kivu et en Ituri avec son cortège des morts et des déplacés internes. »

Outre les attaques barbares des groupes armés notamment celles des ADF, Jean-Pierre Bemba dénonce également la résurgence des « conflits interethniques de triste mémoire entre Hema et Lendu ainsi qu’entre les Nande et les Hutu. » Des conflits qui mettent à mal la coexistence entre communautés ainsi que la stabilité du Pays tout en entier.

Tout en exprimant sa compassion aux populations de cette partie du pays, Jean-Pierre Bemba a appelé les congolais à ne pas considérer ces violences récurrentes comme des faits divers, car pour lui, cela en va de la survie de la nation.

L’ancien vice-président de la RDC invite par ailleurs des institutions du pays à« prendre des mesures correctes pour assurer une protection efficace de la population, garentir la paix et mettre un terme définitif à ce déferlement de violences. « 

Le mardi 13 avril 2021 à Buhene, Turunga et Kihisi, Banlieue située au nord de Goma dans le territoire de Nyiragongo, de nouveaux affrontements ont opposé les forces de défense et de sécurité aux présumés miliciens Mai-Mai dans le groupement Munigi, non loin du bureau de la chefferie de Bukumu. Un militaire FARDC a été tué balle, un autre blessé à la machette et un présumé Mai-Mai tué lors des échanges des tirs.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *