Change language
Grand Katanga: "Couvre-feu", une arme qui déstabilise l'économie ? - CONGO COURRIEL
Spread the love

Les activités économiques sont de plus en plus perturbées depuis l’instauration du couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national. Dans le grand Katanga par exemple , 3 sur 4 provinces issues de cette ancienne province rencontrent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en marchandises.

La majorité des marchandises consommées provient de la Zambie et le trafic est très courant à partir de 16h pour une durée de 7h de route. Depuis l’instauration du couvre-feu, plus de 500 véhicules de transport des marchandises passent nuit sur la route vu que les péages sont fermés dès 21h00 alors que les véhicules sont censés arriver autour de 23h.

Par conséquent , la fluidité du trafic entre la Zambie ,le Haut-Katanga,le Lualaba et le Tanganyika est quasiment coupée. Certains commerçants de cette ligne ont vu leurs capitaux bouger depuis l’instauration du couvre-feu.

Les militaires placés sur l’axe kasumbalesa – Lubumbashi-lualaba exigent des grosses sommes d’argent pour laisser passer un véhicule après 21h, ce qui complique encore les choses. Instauré depuis le 18 décembre 2020 par le président de la République, le couvre couvre- feu est , d’après les opérateurs économiques du Grand Katanga que nous avons rencontré, une arme de déstabilisation de leus activités respectives.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *