Change language
Gouvernement Sama Lukonde : Jean-Claude Katende invite les membres à être des ministres de la République. - CONGO COURRIEL
Spread the love

Connu depuis lundi 12 avril 2021, le Gouvernement Sama Lukonde attend être investi par l’Assemblée Nationale. Dans l’entretemps, l’équipe est mise en garde par le coordonnateur de l’ Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, ASADHO, Jean-Claude Katende qui a choisi de faire entendre sa voix. Ce dernier interpelle les nouveaux membres de l’équipe gouvernementale sur leurs responsabilités vis-à-vis de la population.

« Votre nomination est à la fois une joie, mais aussi une grande responsabilité vis-à-vis du Président de la République et du Premier Ministre qui vous ont fait confiance, mais surtout vis-à-vis du peuple congolais qui attend énormément de vous…Votre joie débordante ne doit pas vous faire oublier les maux qui ont fait que le Gouvernement du Premier Ministre Ilunga -Ilunkamba ne réussisse pas, » a-t-il indiqué dans son introduction.

Outre cela, Jean-Claude Katende les a invités à oublier durant leur mandat au gouvernement leurs partis politiques respectifs.

« Vous appartenez maintenant à la république et vous allez travailler pour la République. Vous devez travailler au profit de tous les congolais. Vous ne recevrez des directives pour votre travail que du Président de la République et du Premier Ministre ? Pas de vos partis politiques. »

Il a également mis l’accent sur une pratique qui ronge le quotidien des congolais. »Evitez de vous combattre les uns et les autres en fonction de votre provenance politique, régionale ou sociale,» a-t-il poursuivi.

Jean-Claude Katende a aussi demandé aux membres du gouvernement de l’Union Sacrée de s’entourer des personnes compétentes qui maitrisent le secteur de leurs ministères respectifs.

« L’erreur que beaucoup de ministres et partis politiques commettent, c’est de ne constituer leur cabinet qu’avec des membres recommandés par leurs partis politiques. On recommande souvent des gens qui ne peuvent pas aider le ministre dans son travail. Elargissez votre vision et regardez aussi d’autres congolais qui ne sont pas dans les partis politiques, mais qui sont capables de vous appuyer pour faire avancer vos dossiers et le pays. Quelles que soient les personnes que vous allez choisir ou recommander, qu’elles soient prises dans les partis politiques ou ailleurs, prenez des gens compétents et expérimentés. »

Enfin, le Coordonnateur de l’Asadho a interpellé les nouveaux membres du Gouvernement sur un autre combat qui les attend, la lutte contre la corruption, « engagez-vous dans la lutte contre la corruption dans vos ministères respectifs. Dans beaucoup de ministères, l’administration est corrompue. Tous les services (paiement, document…) sont soumis à des paiements hors des frais fixés pour y accéder. Vous êtes des ministres du combat, commencez par là. La corruption est un géant qui ne peut être vaincu que par de vrais guerriers ».

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *