Change language
Equateur: A Mbandaka, le ministre de la santé Eteni Longondo plaide pour la transparence dans la gestion d’Ebola et de covid-19 – CONGO COURRIEL
Spread the love

En séjour à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, le ministre de la santé, Dr Eteni Longondo va s’enquérir de la situation sanitaire dans cette région. A la tête d’une forte délégation composée des députés nationaux de l’Equateur et des partenaires dont l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), OXFAM et l’UNICEF, le ministre est arrivé à Mbandaka ce vendredi après 1h 30 minutes de vol à bord d’un avion de la Monusco. Ils ont été accueillis par le gouverneur Bobo Boloko.

Au cours de cette visite de travail, le patron de la santé en RDCongo devra évaluer la situation sanitaire dans cette partie du pays qui fait face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola – 11ème du genre -, mais aussi de la covid 19.

Pour la première journée, le ministre Eteni Longondo a tenu deux réunions. D’abord avec le gouverneur de province et les membres du bureau permanent de l’Assemblée provinciale de l’Equateur, l’entretien a permis au gouverneur  de présenter la situation générale de la santé de sa province au délégué du gouvernement central. Très attentif, le ministre Eteni Longindo a noté toutes les préoccupations présentées par Bobo Boloko.

La deuxième rencontre, Eteni l’a eue cette fois avec les différents partenaires oeuvrant dans le secteur de la santé et l’équipe de riposte contre la maladie à virus Ebola. Dans son intervention, le chef de Division de la santé a.i, le docteur Richard Djogolo a raconté les circonstances de détection du premier cas de la maladie à virus Ebola qui a déjà fait jusqu’ici 5 morts. Confiant, Eteni Longondo a affirmé que le gouvernement tient à l’éradication totale de cette maladie. Il en a appelé à la transparence de la coordination des actions à mener.

« Nous voulons tous coordonner nos efforts pour que cette maladie nous quitte dans un bref délai. C’est ainsi que la coordination et la bonne gouvernance sont des éléments essentiels pendant la lutte et aussi le renforcement des capacités », a souligné le docteur Eteni Longondo.

Il a aussi annoncé que d’autres partenaires notamment l’ONG Médecins Sans Frontière (MSF) sont attendus à Mbandaka le lundi prochain.

Notons que c’est depuis le 1er Juin que le pays a confirmé la réapparition de la maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *