Change language
Double attaque rebelle en Ituri : Martin Fayulu et Claudel Lubaya tiennent le Gouvernement Congolais à l’oeil. – CONGO COURRIEL
Spread the love

La partie Est de la République Démocratique du Congo ne cesse de compter les cadavres dus à l’insécurité dont elle est victime. Au total Cinquante-huit personnes ont été tuées cette semaine en province d’Ituri. Il s’agit notamment de 23 personnes tuées mardi, puis de 35 tuées jeudi, en territoire d’Irumu dans la partie Sud de la province d’Ituri.

Adjio Gidi, Ministre Provincial de l’Intérieur, de la province d’Ituri accuse les Forces démocratiques alliées (ADF), groupe armé d’origine Ougandaise d’être à la base de ces massacres, ces derniers ont provoqué un mouvement important des populations.

C’est en réaction aux actes barbares perpétrés à répétition dans certains coins de la République Démocratique du Congo que le député national André-Claudel Lubaya a proposé au Gouvernement Congolais de transformer le conseil des ministres de ce vendredi 11 septembre 2020 en conseil de guerre afin de pouvoir trouver une solution.  » La situation sécuritaire s’est sensiblement détériorée à l’Est et devient éprouvante. Le Gouvernement devra transformer son conseil de ce vendredi en Conseil de guerre. Le peuple attend des décisions au regard de la situation à l’Est, et , non des jérémiades  » a écrit l’élu de Kananga sur son compte Twitter.

De son côté, l’opposant Martin Fayulu qui s’est également servi de son compte Twitter, a dénoncé le calvaire que vit la population de la partie Est du pays avec une coupable à l’appui, « l’illégalité des institutions en RDC fragilise d’avantage le pays. L’on dénombre ainsi les morts quotidiennement causées par des attaques sanglantes qui se multiplient en Ituri, au Nord et au Sud-Kivu. Il y a péril en la demeure . »

Dans l’entre-temps, une mission mixte Gouvernement-Assemblée Nationale a été diligentée à Bunia, « son objectif est sans nul doute faire le constat de la situation sur terrain, écouter, échanger avec la population et la réconforter; comprendre les causes réelles tout en proposant des pistes de solution assorties d’un suivi perpétuel « , a indiqué à congocouriel.info, le député national Juvenal Munubo qui conduit la délégation parlementaire.

Des sources militaires affirment que les FARDC menent depuis novembre dernier, des opérations d’envergure contre les ADF dans la province du Nord-Kivu. Ces rebelles qui fuient la pression militaire du côté de la province du Nord-Kivu, viennent commettre leurs forfaitures en Ituri voisin.

Il convient de signaler que cette double attaque intervient quelques jours avant l’ouverture du forum international sur la paix qui se tiendra dans la ville de Goma. Les chefs d’Etats de la sous-région qui prendront part à ces assises devront proposer des solutions idoines pour que la restauration de la paix dans cette partie de la RDC.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *