Change language
Crash de Zikida : les 237 morts de Type-K oubliés ! – CONGO COURRIEL
Spread the love

Les familles de victimes du crash de Type-K (AVTK) attendent toujours réparation. Elles n’ont jamais été indemnisées jusqu’à ce jour depuis que cette tragédie a eu en janvier 1996. Pire encore. Personne n’évoque ce dossier. Ce mercredi 8 janvier 2020, il y a exactement 24 ans, jour pour jour, qu’un Antonov de Scibe Airlift, de type An-32B, s’était écrasé sur le marché Type-K, ou mieux Zigida, faisant 237 morts.

 « Le taux élevé d’accidents en RDC peut être attribué à divers facteurs, dont la grande taille du pays, son terrain et sa faible réglementation. »

Daniel Kwasi Adjekum


A l’époque, certaines mesures avaient été prises pour éviter qu’une catastrophe d’une telle ampleur ne se reproduise. Il s’agit notamment de la fermeture de l’aérodrome de Ndolo ainsi que ce marché. Malheureusement, c’est tout le contraire.
Aujourd’hui, ce marché et l’aérodrome fonctionnent normalement.
Les 237 morts sont-ils oubliés? La question reste posée.

Il faut rappeler que la RDC est de plus en plus vue comme le pays le plus dangereux au plan aérien. Une régulation efficace et digne de ce nom s’impose donc dans ce secteur .

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *