Change language
Collecte et affectation de la taxe Go-Pass: Claudel Lubaya adresse une question écrite au ministre des transports et voies de communication. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Dans les jours avenirs, le ministre des transports et voies de communication devra donner des explications à la représentation nationale sur la gestion des fonds collectés dans le cadre de la taxe Go-Pass.

Cette initiative parlementaire est du député André-Claudel Lubaya. L’élu de Kananga veut savoir combien de fonds ont été collectés et affectés chaque année, durant la période 2014-2019 grâce à Go-Pass.

Le député Lubaya attend d’abord que Didier Mazenga apporte les copies certifiées conformes de la décision fixant le tarif de perception de la redevance de développement des infrastructures aéroportuaires, les statistiques détaillées des voyageurs embarquant en vol domestique et international ainsi que le fret débarqué sur le même vol entre 2014 et 2019.

Didier Mazenga devra aussi apporter des informations sur les prévisions et les réalisations par année en vol domestique et international durant la même période.

Outre ces détails, le ministre des transports doit apporter les détails sur les fonds alloués chaque année à la modernisation des infrastructures aéroportuaires et à l’acquisition des matériels aéronotiques et autres équipements nécessaires à la navigation, ainsi que les mécanismes internes de gestion des fonds du Go-Pass en précisant les différents intervenants et le rôle de chacun d’entre eux.

Pour rappel, la cour de comptes a dans son rapport sur les comptes consolidés de la reddition des comptes 2018, indiqué qu’à travers le Go-Pass, la régie des voies aériennes a réalisé 50 680 372 268,48 CDF, soit 31,419 millions USD de recettes sur des prévisions de l’ordre de 44 455 074 851,00 CDF soit 27,560 millions USD, soit un taux de réalisation de 114% au cours de l’exercice 2018.


C’est ainsi que le député Claudel Lubaya adresse une question orale au ministre Didier Mazenga dans le cadre du contrôle parlementaire afin que l’opinion soit éclairé sur la gestion de cette taxe.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *