Change language
Beni-Opération Sokola 1 :  » la Monusco n’est pas venue remplacer les Fardc » Leïla Zerrougui – CONGO COURRIEL
Spread the love

La représentante spéciale du Secrétaire Général de l’ONU en RDC et cheffe de la Monusco, Leïla Zerrougui réaffirme la volonté de son organisation de travailler au côté des forces armées congolaises (FARDC) afin de mettre fin à la rébellion ougandaise de forces démocratiques allumées (Adf). Elle l’a dit jeudi 12 novembre 2020, à Beni dans l’Est du pays où elle séjourne.

Pour madame Leïla Zerrougui, la Monusco continue à donner un appui nécessaire aux Fardc dans la traque de ses assaillants, auteurs de centaines de morts des civils. La cheffe de cette organisation de L’ONU affirme que les casques bleus sont présents sur la ligne de front afin de neutraliser complètement les ADF.

 » Notre valeur ajoutée consiste à donner un appui nécessaire aux Fardc, c’est l’appui technique, logistique et les échanges mutuels des informations. On est toujours ensemble mais nous ne travaillons pas pour remplacer les Fardc car ce sont elles qui ont la responsabilité de protéger l’intégralité du territoire national,… » a expliqué Leïla Zerrougui.

A l’en croire, il y’a un grand travail à mener sur terrain pour restaurer la paix dans la région. La cheffe de la Monusco croît fermement aux actions de la justice pour réprimer certains crimes commis par les fauteurs de troubles et la réconciliation des communautés.

Pour l’instant , a révélé Leïla Zerrougui, le travail consiste à boucher tous les endroits de ramification et de financement de ces terroristes.

Depuis le début de cette année, des centaines des civils ont été massacrés dans la région de Beni par les assaillants, selon les forces vives locales.

Étienne Baputra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *