Change language
Beni: Interpellation de jeunes gens après une violente altercation avec les forces de l’ordre – CONGO COURRIEL
Spread the love

La tension a été vive la soirée du dimanche 27 décembre 2020, au quartier Rwangoma, en Commune de Beu, dans la ville de Beni.

A la base de cette situation, des altercations entre les jeunes de Rwangoma cellule ISDR et un groupe des patrouilleurs composé des éléments de la police, des Fardc et des contingents de la Monusco.

S’exprimant là-dessus, le maire de Beni a affirmé que certains jeunes ont été interpellés par les forces de défenses.
 » Il s’agit d’une équipe de la patrouille des Fardc accompagnée des éléments de la police et de la Monusco qui a été attaquée par des jeunes de Rwangoma. Ces éléments qui étaient en patrouille ont été pris à partie par ces jeunes qui ont barricadé la route en jetant de projectiles en direction des forces de l’ordre. Ce n’est pas bien d’empêcher à l’armée de travailler. Il y’a eu de graves incidents, une jeep de l’armée a été caillassée, une moto de la police brûlée, des militaires et un contingent de la Monusco ont été blessés. Il y’a aussi des jeunes interpellés » a-t-il expliqué .

Par ailleurs, le Maire Muhindo Bakwanamaha a appelé les jeunes à la retenue tout en mettant l’accent sur le fait qu’ils ne devraient pas empêcher le bon déroulement du travail des Fardc.

Dimanche 27 décembre 2020, le député provincial, Jean-Paul Ngahahondi a alerté sur la présence des militaires ougandais de l’UPDF qui seraient localisés à une dizaine des kilomètres du centre ville de Beni, dans le village de Kalau. Cet élu du peuple, a révélé que ces militaires étrangers seraient entrain de préparer une attaque contre la ville de Beni.

Il sied de rappeler que 5 civils avaient été tués la nuit du 21 au 22 décembre 2020, par des rebelles ougandais de l’Adf à Bulongo, en secteur de Rwenzori, territoire de Beni.

Etienne Baputra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *