Change language
BCC: Le renouveau de l’action sociale porte plainte contre le major Kasongo – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le Renouveau de l’Action Syndicale!
Un des syndicats de la banque centrale du Congo a porté plainte contre le major Kasongo. En charge du check- point de confinement en exécution érigé à hauteur de l’Académie de beaux-arts sur l’avenue de la révolution ( ex 24 novembre). En effet, le lundi 06 avril dernier, le commissaire Supérieur adjoint de la police nationale a, en essayant de disperser la foule, tenu des propos désobligeants vis-à-vis de la Banque Centrale du Congo. D’où l’indignation du RAS!

Dans la plainte adressée à l’auditeur Supérieur militaire, le regroupement syndical se plaint de l’aisance avec laquelle, le major Kasongo les a diffamés. « Dans un élan de témérité, avec un rire coupable et prémédité, déterminé à ternir l’image de la Banque Centrale du Congo et de son personnel, l’incriminé s’est permis de proférer en Lingala des expressions désobligeantes, que l’on pourrait traduire littéralement en ces termes: « … rentrez chez vous! Ne peuvent entrer ici que médecins et infirmiers, point. Nous sommes de la Banque Centrale ! Des voleurs d’argent! Nous sommes de la DGRAD… ».

Le renouveau de l’action sociale ( RAS) a en sa possession, la vidéo dans laquelle, le major Kasongo tient ce qu’il qualifie « de propos injurieux et portant atteinte à l’honneur et à la réputation prestigieuse de l’institut d’émission et son personnel, exposant gravement ce dernier au mépris. »

Le RAS a, pour conclure, demandé à l’auditeur Supérieur militaire de « réprimer le Commissaire Supérieur adjoint incriminé. Ce, d’abord afin que justice soit faite, en présentant des excuses publiques à travers une autre vidéo! Ensuite, que réparation soit faite pour tous les préjudices subis par les Agents et Cadres de la Banque Centrale du Congo « .

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *