Change language
Azarias Ruberwa annonce la célébration de la Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local en RDC ce lundi. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le ministre d’État, ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles, Me Azarias Ruberwa Manywa informe le public que la République Démocratique du Congo célèbre ce lundi 10 Août 2020, la Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local « JADDL »; Journée instaurée par l’Union Africaine en 2012 sur initiative de la conférence Africaine de la Décentralisation et du Développement Local « CADDL ».

Chaque année, la célébration de la Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local est assortie d’un thème et des sous-thèmes spécifiques. Lequel thème prend appui sur le problème majeur de l’année autour duquel, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine engagent les Africains à réfléchir en vue d’apporter leur contribution et d’y remédier autant que faire se peut.

«  La contribution des autorités locales à la prévention des conflits et au maintien de la paix sur le Continent » est le thème général retenu pour l’année 2020. Ce dernier est explicité par deux sous-thèmes:

En premier lieu, « la participation des collectivités territoriales d’Afrique au système d’alerte précoce sur les conflits de l’Union Africaine » et  » la contribution des collectivités territoriales d’Afrique à la reconstruction de la paix et de la Concorde entre les communautés en situation post-conflit » pour finir.

Par ailleurs, il convient de noter que l’édition 2020 est dédiée à la paix sur le « continent Africain ». Sa visée est, sans nul doute, la réalisation d’une Afrique sans conflits, la prévention des génocides, faire de la paix une réalité pour tous et débarrasser le continent des guerres, des conflits violents, des violations des droits de l’homme et des catastrophes humanitaires.

C’est dans ce même contexte, que l’Union Africaine s’est fixée pour l’année 2020 , le présent objectif:  » Faire taire les armes; créer les conditions propices au développement de l’Afrique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *