Change language
Assemblée Nationale-UDPS : Jean-Marc Kabund serait-il tombé en disgrâce? – CONGO COURRIEL
Spread the love

Le dossier qui oppose Jean-Jacques Mamba à Jean-Marc Kabund prend une tournure insaisissable. Ce mercredi, le député national membre du MLC a déposé au bureau de l’assemblée nationale, une pétition signée par 62 députés pour exiger le départ de Kabund du bureau de cette chambre.

Jean-Jacques Mamba accuse le vice président de l’assemblée nationale de ne pas faire la différence entre le militantisme et la fonction qu’il assume à l’assemblée. Pour lui, le premier vice président de l’assemblée nationale n’a pas pu justifier ses allégations sur la somme de 7 millions usd, dont il a fait mention pour la tenue du congrès.

Le Fcc garde sa langue dans la poche.

Cette pétition a pour but de faire partir Kabund de son poste du premier vice-président du bureau de la chambre basse du parlement, mais celà doit être débattu au cours d’une plénière à l’assemblée qui est majoritairement Fcc. Cette famille politique qui en coalition avec le CACH dont fait parti le président ai de l’UDPS saura-elle protéger son allié ?

La tendance serait de rester pessimiste au regard des relations volcaniques qu’entretient Jean-Marc Kabund avec ces alliés du Front Commun pour le Congo. En cas d’une motion de déchéance, l’élu du mont-amba sera nullement épargné par la tempête.

Le CACH a-t-il aussi lâché Kabund ?

Ce n’est pas seulement au FCC ou à Lamuka que Kabund s’est fait beaucoup d’ennemis, même au sein de sa famille politique, il y a de quoi se graincer les dents. Aujourd’hui l’arrestation de Vital laisse transparaître une guerre ouverte entre l’UDPS et l’UNC ( les deux principaux alliés au sein du CACH), le parti de Vital Kamerhe qui accuse sont allié d’orchestre l’arrestation de son leader aura du mal a apporter de l’eau dans le moulin de Kabund.

Même au sein de son propre parti l’UDPS où il assume l’intérim à la présidence, Jean-Marc Kabund s’est fait beaucoup d’ennemis qui ne peuvent que se réjouir de sa chute ; conséquence, cette démarche de Jean-Jacques Mamba pourra avoir aussi un soutien de taille au sein même de l’UDPS.

Pris en sandwich, Jean-Marc Kabund-A-Kabund voit de plus en plus l’étau se resserrer au tour de lui. Les jours avenirs seront très mouvementés pour le président ai du parti au pouvoir

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *