Change language
APEC : LE SG José Kalumire en explique la quintessence lors de sa récente sortie médiatique. - CONGO COURRIEL
Spread the love


La sortie médiatique du Secrétaire Général du parti politique APEC (Action des Patriotes pour l’Emergence du Congo), José Kalumire, le vendredi 28/10/202, n’a pas laissé indiffèrent nombre d’observateurs et analystes politiques en RDC. Depuis la matinée politique, tenue à la FIKIN le samedi 15/10/2022, une curiosité croissante est née autour de l’existence et de la mission spécifique d’APEC.


Le parti politique cher à Louis WATUM qui semble avoir surgi de nulle part est en train de gagner chaque jour qui passe, de la place dans le concert des partis politiques congolais. Où s’était-il caché, ce parti dont on connait à peine le siège et le président ?


Fort de son expertise en matière de sciences et stratégies politiques, le SG José Kalumire éclaire la lanterne de l’opinion publique en dévoilant son approche. Pour lui, l’implantation discrète et solide du parti à la base doit précéder les sorties médiatiques. On ne peut sonner de la trompette que sur une réalité solidement implantée et mature sur terrain. « Nous, on travaille dans le silence. C’est-à-dire, on prépare d’abord nos bases avant de trop parler à la télévision […] Il y a des gens qui viennent et parlent au nom des partis politiques, mais lorsque vous entrez dans le fond, vous trouvez que ce sont des partis qui sont creux. Donc l’intérieur est creux. Il n’y a absolument rien. Il n’y a pas de base, ils n’ont pas de militants, mais ils viennent crier à la télévision. […] Notre approche c’est d’implanter d’abord le parti politique à travers le territoire de la RDC avant finalement de venir parler à la télévision, radio. »


En outre, il est revenu sur la question de la mission et l’objectif social d’APEC, la nouveauté spécifique et distinctive qu’APEC entend proposer au peuple congolais qui peine à savoir à quel saint se vouer pour atteindre le bien-être auquel il aspire. « Les quatre étoiles que renferme la devise de notre parti politique le patriotisme, l’intégrité, la méritocratie et le pragmatisme, expliquent en même temps le projet social de notre parti politique. C’est pourquoi nous disons que plus qu’un parti politique, APEC est une civilisation. Les partis politiques sont aussi appelé agents d’éducation civique. » a-t-il souligné. Ces quatre valeurs sont au cœur de l’action d’APEC pour la création des richesses et l’instauration du bien-être social.


En rapport avec la perspective et l’approche d’APEC sur la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans la partie Est de la RDC, le SG José Kalumire n’est pas allé par quatre chemins. « Notre approche c’est celle de dire tout simplement que lorsque le pays est agressé, et nous connaissons l’agresseur, à un moment donné tous les politiciens congolais, tous les partis politiques doivent arrêter avec leurs divergences de point de vue et se mettre ensemble pour combattre d’abord l’ennemi commun du pays. […] L’agresseur de notre pays, le chef de l’état l’a déjà dit, c’est le Rwanda. [….] Tous, nous devons diriger nos armes vers le Rwanda […] faire un lobbying contre l’agresseur que nous avons en commun : Le Rwanda et leur marionnette que nous appelons le M23. » A-t-il articulé.


Le SG José Kalumire a, en passant, émis des suggestions en ce qui concerne le changement des méthodes de l’Etat de siège dont la stratégie actuelle semble peu fructueuse. Pour lui, l’action à entreprendre « C’est d’abord continuer à exfiltrer tous ceux-là qui sont dans notre armée, tous les infiltrés qui sont dans notre armée comme fruit du brassage avec les groupes armés […] Il faut d’abord enlever la mauvaise herbe pour arriver à avoir une armée nationaliste avec des patriotes nationaux. Et je suis sûr que cette guerre prendra fin. A cela, il faut aussi une donne diplomatique. »


Le SG José Kalumire a aussi rappelé que APEC, faisant partie du FPAU (Forces Politiques et Sociales alliées à l’UDPS), soutient la vision et l’action du chef de l’état Félix Tshisekedi.

Clarisse Mulenda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *