Change language
Affaire Thambwe Mwamba-Bijoux Goya : Marie-Ange Mushobekwa désapprouve la démarche des femmes du FCC. – CONGO COURRIEL
Spread the love

Après les incidents qui se sont déroulés lors de la dernière plénière au sénat entre le président Alexis Thambwe Mwamba et la sénatrice Bijoux Goya ; tous deux membre du FCC, leur famille politique est sortie du silence pour émettre un point de vue.

Dans une déclaration faite le dimanche 3 mai, les femmes du Front Commun pour le Congo ont apporté leur soutien à Alexis Thambwe Mwamba. Elles ont fustigé le comportement de cette sénatrice membre de l’AFDC/A qui avait voulu transformer son initiative parlementaire à un combat féministe.

Parmi les 23 signataires de cette déclaration qui représentent les 23 groupements politiques composant le FCC, figure le nom de la député marie-Ange Mushobekwa pour le compte de G18. Mais à la surprise générale, l’ancienne ministre des Droits Humains dément avoir apposé sa signature :
 » Je suis cadre et membre fondateur du FCC, je soutiens notre autorité morale Joseph Kabila et reste loyale à sa vision. Mais je n’ai pas participé à cette réunion et n’ai pas apposé ma signature sur ce document. Je découvre en même temps que vous ici. » A déclaré Marie-Ange Mushobekwa sur son compte tweeter.

Marie-Ange Mushobekwa renchérit, »J’ai été ministre des Droits Humains sous le leadership du Président KABILA. J’ai porté sa voix à travers le monde sur la protection et la promotion des droits de l’Homme, en particulier ceux de la femme. Joseph Kabila Kabange a tjrs traité les femmes avec RESPECT et ÉGARDS. Il n’a pas changé. »

c’est ainsi que l’opinion s’interroge, « qui a signé au nom et pour le compte de Marie-Ange Mushobekwa ? » Cela a-t-il réellement été fait à son insu, s’est-elle rétractée après une quelconque pression ?

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *