Change language
Affaire Kamerhe : Liberté provisoire avortée, ses avocats tentent une nouvelle chance en appel – CONGO COURRIEL
Spread the love

Incarcéré depuis le 11 avril dernier, le directeur de cabinet du Chef de l’Etat a encore de beaux jours dans sa nouvelle demeure située au pavillon 8 de la prison centrale de Makala. Mais dans un environnement inhabituel et hostile à Vital Kamerhe, le faiseur des rois. Engagés dans lutte pour l’arracher de l’engrenage qui lui tient le cou, ses avocats tentent une nouvelle chance pour sa remise en liberté provisoire après celle rejetée par les juges. Une deuxième demande vient d’être déposée ce mardi 14 avril.

« Nous allons réitérer la demande de mise en liberté provisoire devant les juges d’appel. L’ordonnance (de mise en détention de leur client pour 15 jours) est dépourvue de substance juridique. Il n’y a pas d’argumentaire soutenant les indices sérieux de culpabilité mis à charge de Monsieur Kamerhe. C’est comme cela que nous allons saisir les juges d’appel pour examiner cette ordonnance », expliquent les avocats de Vital Kamerhe, se disant optimistes quant au dénouement heureux du dossier de leur client.

Le Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi est soupçonné de détournement de fonds alloués au programme de 100 jours du chef de l’Etat. A noter que plusieurs personnalités sont interpellées dans le cadre de ce programme.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *